Défiscalisation

10 conseils pour bien défiscaliser son patrimoine immobilier

Pour réduire ou supprimer les impôts de votre patrimoine immobilier, plusieurs stratégies peuvent être adoptées. Cet article vous propose d’en découvrir 10.

1. Utilisez la loi Pinel

La loi Pinel prescrite par le gouvernement jusqu’en 2024 incite l’investissement en immobilier neuf. Cette loi indique une contrepartie intéressante issue de l’acquisition d’un logement neuf et de sa mise en location. Pendant 6 ans, 9 ans ou 12 ans, vous récupérez des pourcentages progressifs du prix de revient du bien. Ce sont 12 %, 18 % ou 21 % sur la durée de mise en location.

Lire également : Comment investir en Censi-Bouvard ?

2. Faites recours à la loi Pinel outre-mer

Le principe de fonctionnement de cette loi est le même que celui de la loi Pinel. Toutefois, avec cette loi, le bien doit se situer dans un DOM ou une COM. L’avantage fiscal avec cette différence est de 23 %, 29 % ou 32 %. Ils s’obtiennent du prix de revient selon la durée de mise en location de 6,9 ou 12 ans.

3. Tournez-vous vers la loi Malraux

Cette loi permet de défiscaliser son patrimoine immobilier en investissant dans des bâtiments anciens et réhabilités. Ces bâtiments doivent contenir une enveloppe de travaux attachée à ce bien.

A lire en complément : Comment optimiser votre défiscalisation immobilière

4. Procédez par la loi Monuments Historiques

Cette loi permet de défiscaliser tout ou partie de ses revenus. Mais pour se faire, il faut investir dans un immeuble classé à l’inventaire des monuments historiques. Cette loi s’adapte mieux aux contribuables fortement imposés et qui privilégient la qualité de l’immeuble à sa rentabilité.

5. Utilisez la loi du Déficit Foncier

Cette loi sert à défiscaliser la totalité des travaux de rénovation d’un bien immobilier destiné à la location. La somme des travaux est imputable sur les revenus fonciers sans limites et reportables pendant 10 ans.

6. Procédez à l’utilisation de la loi Denormandie

Cette loi nécessite la rénovation du logement pour un montant équivalant à 25 % du prix de revient. L’avantage ici est que vous pouvez investir dans des zones où il y a peu d’offres de logements neufs.

7. Appliquez la loi Censi-Bouvard

Avec cette loi, vous vous engagez à louer votre bien pour 9 ans minimum via un bail commercial meublé. En contrepartie, vous bénéficiez d’une réduction fiscale de 11 % de l’investissement.

8. Mettez en application le dispositif LMNP

L’avantage de ce dispositif réside dans la possibilité d’amortir linéairement l’intégralité de votre investissement immobilier sur 30 ans d’utilisations. Cet investissement ne génère pas de surcoût fiscal pendant des dizaines d’années.

9. Faites la déclaration à temps et exacte de vos impôts fonciers

L’avantage de cette astuce est que vous n’aurez aucune pénalité d’impôt à payer. Aussi, aucune amende ne vous sera infligée.

10. Faites le paiement à temps de vos impôts fonciers

Cette stratégie n’est absolument pas à négliger. Payez à temps vos impôts fonciers vous épargne du paiement des pénalités de retard.