Assurance

Comment résilier son assurance habitation LCL ?

Êtes-vous sur le point de résilier votre assurance habitation LCL ? Vous avez le plein droit, car la loi vous donne l’aval. Cependant, il est nécessaire de savoir comment cela se passe afin d’éviter les mauvaises surprises. Vous devez garder à l’esprit que la rupture d’une assurance habitation n’est pas uniquement réservée à l’assuré. Votre assureur peut aussi la faire. Découvrez ici comment résilier l’assurance habitation LCL.

Résilier son assurance habitation LCL : comment ça marche ?

La loi vous offre la possibilité de résilier votre assurance habitation si celle-ci ne vous convient plus. Pour rompre donc votre contrat LCL, vous n’aurez qu’à rédiger une missive officielle à travers laquelle vous formuliez clairement votre intention. Cette lettre en recommandé de rachat total de contrat doit avoir la mention « accusée de réception ».

A voir aussi : Quel est le taux de l'assurance emprunteur ?

Cela vous rassurera davantage et le processus de résiliation de contrat sera ainsi vite enclenché. Retenez que vous pouvez rompre votre assurance habitation LCL dès la toute première échéance. Ici, la lettre (en recommandé) est envoyée deux mois avant l’échéance.

Afin de vous aider à respecter le délai, la loi, exige à votre assureur de vous tenir informé deux semaines avant la date butoir. En l’absence de tout rappel, vous avez la possibilité de rompre votre souscription à tout moment. Vous ne serez frappé d’aucune pénalité financière.

Lire également : Comment calculer assurance emprunt ?

Résiliation après un an de vie du contrat d’assurance habitation LCL

Résilier l’assurance habitation LCL

Après le premier anniversaire de votre contrat d’assurance habitation LCL, la loi vous donne le droit de rompre votre souscription quand vous voulez. Vous n’êtes plus obligé de respecter le délai consenti. Aussi, personne ne vous obligera à fournir une demande d’explication.

Sur ce, envoyez simplement par courrier une missive dont l’objet est la résiliation de contrat. Après un mois, la rupture de contrat prendra effet. Vous pourrez donc disposer des frais qui vous reviennent de droit. Il peut arriver que vous soyez un locataire. Dans ce cas, vous devez donc forcément posséder un nouveau contrat d’assurance avant de vouloir rompre celui qui est en cours.

La solution est de contacter une nouvelle compagnie d’assurance pour souscrire un nouveau contrat. Le nouvel assureur fera la rupture à votre place. Pour cela, indiquez et par courrier à celui-ci votre désir de signer un autre contrat tout en lui fournissant d’autres informations relatives à l’ancienne souscription.

Pourquoi procéder à la résiliation d’une assurance habitation LCL ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à mettre fin à votre contrat d’assurance habitation LCL. Ainsi, la rupture peut être envisagée lorsque vous trouvez une autre garantie plus alléchante que l’ancienne. La loi vous autorise donc à changer d’assureur. Vous pouvez décider de rompre votre contrat d’assurance habitation quand un déménagement pointe à l’horizon.

C’est normal dans ce cas puisque vous voulez changer votre situation géographique. La rupture de contrat est envisageable quand il y a une aggravation du risque. Si votre assureur décide de modifier les clauses du contrat que vous avez souscrit, vous êtes libre de rompre le contrat.

Au cas où l’assuré décèdera, les héritiers ont la possibilité de résilier ou de laisser continuer le contrat d’assurance habitation. Si vous laissez ce dernier intact, vous devez assurer le paiement. Lorsque vous comptez rompre, vous devez adresser une correspondance recommandée par courrier à l’assureur.