Assurance

Comment résilier une assurance habitation Macif ?

Divers types de contrats sont proposés par le groupe Mutuelle Assurance des Commerçants et Industriel de France (MACIF). Parmi ceux-ci, il y a la couverture des risques d’une habitation. Cependant, pour une raison ou une autre, certaines personnes décident de rompre ce contrat. Heureusement, les lois Chatel et Hamon sont là pour vous aider dans cette procédure. Voici la démarche à suivre pour une résiliation de votre assurance habitation Macif.

Assurance habitation Macif : le droit de rétractation

Pour une renonciation à vie de votre assurance habitation Macif, vous disposez de 14 jours comme délai de rétractation. Ceci, à condition qu’il s’agisse d’un démarchage à domicile ou d’une vente à distance. Ce délai prend normalement effet dès la signature du contrat ou au plus tard le jour de réception des conditions particulières. En cas de déclaration de sinistre, cette rétractation devient impossible.

A découvrir également : Comment calculer assurance emprunt ?

Résiliation d’assurance avec la loi Chatel

Il faut un préavis d’un mois pour pouvoir procéder à une reconduction de votre assurance logement Macif. Procédez donc à la résiliation de votre assurance avant le 1er mars au cas où votre échéance serait le 31 mars.

Par ailleurs, la loi Chatel contraint l’assureur à vous envoyer un avis d’échéance. Vous bénéficiez de 20 jours pour agir si cet avis est envoyé après le 14 février par exemple. Ceci, à partir de la date d’envoi de l’avis d’échéance.

A lire en complément : Est-ce que mon assurance maison couvre mon chien ?

Résiliation d’assurance avec la loi Hamon

Avec un préavis d’un mois, la loi Hamon vous permet de résilier à tout moment votre assurance logement Macif après échéance de la première année du contrat. Cependant, ceci requiert un motif légitime de votre part. Il peut s’agir par exemple d’un changement de logement, d’un refus de diminution de prime par la Macif, d’une augmentation de la prime d’assurance, de la vente du logement, etc.

Vous avez trois mois pour rompre votre contrat en cas de changement de domicile, de régime matrimonial, de profession, etc. Vous disposez de 30 jours s’il s’agit d’une augmentation de la prime d’assurance. Hormis le cas de vente de bien dont le préavis est de 10 jours, celui-ci est d’un mois dans tous les autres cas.

 En cas de perte totale du bien, la résiliation du contrat est automatique pour un événement non couvert.

Assurance logement Macif : qu’en est-il des frais de résiliation ?

assurance habitation Macif

En cas de résiliation de l’assurance lors de la première année, vous devez payer l’intégralité des primes dues. Ceci, jusqu’à ce que le douzième mois du contrat prenne fin. Aucuns frais de résiliation ne sont applicables au-delà de cette date. Un remboursement vous sera octroyé en cas de trop payé de la prime de votre part. Ce remboursement concernera la période non couverte par votre prime.

Assurance habitation Macif : comment procéder à la résiliation ?

Une lettre de recommandation avec accusé de réception est requise si vous souhaitez faire une résiliation de votre assurance logement Macif. Rendez-vous sur Résilier.com pour trouver un modèle de lettre qui s’adapte à votre cas. Vous aurez un affichage automatique de l’adresse de la Macif dédiée à la résiliation.

En définitive, les lois Chatel et Hamon vous permettent de résilier vos contrats d’assurance habitation Macif. Cependant, les locataires doivent nécessairement souscrire une nouvelle assurance logement avant de pouvoir résilier la précédente.