Investissement

Comment réussir votre prochain investissement immobilier

Comme tout projet sérieux, celui de l’investissement immobilier est un engagement important et nécessite la prise en compte de plusieurs paramètres. Vous devez connaitre les atouts qui favoriseront la réussite de votre investissement. Plus de détails ci-dessous.

Choix du meilleur emplacement

Pour obtenir un meilleur rendement pour votre projet, il est essentiel de trouver un bon emplacement. En effet, la situation géographique de votre future habitation a un impact sur son revenu brut. De ce fait, vous devez être en mesure de dénicher les meilleurs cadres qui pourraient favoriser votre investissement. Mettez-vous dans la peau de votre clientèle et posez-vous les bonnes questions avant d’investir.

A voir aussi : Comment choisir un courtier en prêt immobilier ?

  • Le quartier serait-il vivable pour vous, est-il sécurisé?
  • Quelle ambiance affiche-t-il à des heures précises ?
  • La zone a-t-elle de proximité avec les commerces et autres services ?
  • Le coût de vie est-il abordable ?

Voilà en quelque sorte des questions que vous devez vous poser lors de vos investigations. N’hésitez pas à vous rendre sur les lieux la nuit afin de vous assurer du niveau de sécurité. Une fois que vous aurez répondu à toutes ces différentes interrogations, il vous sera plus facile de faire un choix final.

Evaluer vos mensualités

Calculez la somme nécessaire pour la réalisation de votre projet tout en tenant compte de la valeur du bien, des frais annexes et de la commission. Déduisez-y ensuite votre apport personnel puis, contractez un emprunt pour l’investissement immobilier. Vous pouvez aussi vous servir d’un simulateur. S’agissant d’un investissement locatif, la banque doit être informée de l’estimation de la valeur brute et nette du bien. De ce fait, vous devez le faire établir par un agent compétent.

A lire en complément : Le guide ultime de l'investissement immobilier pour les débutants

Dans le cas où vous souhaitez effectuer le calcul par vous-même, faites-le à partir du loyer brut que vous pourrez obtenir et de celui net. A titre illustratif, si votre bien locatif vaut 1 500 €, et la somme estimé du loyer net 900€, alors votre taux d’endettement devra être inferieur ou égal à ce montant. En effet, l’assureur considère un tarif égal à 30% de la valeur locative en raison de la variation du coût des charges.

Rentabilité sur le long terme

Les habitations certifiées sont généralement moins couteux, surtout à l’usure. Il en est de même pour les équipements de qualité qui assurent de meilleures performances sur le long terme. Ainsi, vous devez être en mesure de gérer au mieux la transition énergétique afin de réduire vos factures. Vous pourrez par exemple opter pour des accessoires d’éclairage naturel, ou des appareils de chauffage plus performants. De même, utilisez des matériaux sanitaires adéquats qui favorisent la réduction de la facture d’eau. Toutes ces astuces vous permettront de limiter vos charges et ainsi réussir votre investissement.