Défiscalisation

Quels sont les risques de la défiscalisation immobilière ?

La défiscalisation, bien qu’étant une opération intéressante pour réduire ses impôts, n’est en réalité pas sans risque. Du fait qu’elle implique divers choix, divers risques sont à prévoir. Vous aimeriez prendre connaissance de ces risques avant de vous lancer ? Découvrez dans le présent article les principaux risques de la défiscalisation immobilière.

Les risques liés au bien immobilier

Pour bénéficier d’une défiscalisation immobilière, l’investissement dans un bien immobilier est une condition indispensable. Cela peut être l’acquisition d’un logement neuf ou ancien, d’une résidence de services, etc. Dans ces conditions, il est important de bien choisir ce bien qui sera un facteur décisif dans la rentabilité ou non de votre investissement immobilier.

A découvrir également : Quels sont les avantages et les risques liés à la défiscalisation immobilière ?

Vouloir bénéficier d’une défiscalisation peut amener à mal cibler votre bien immobilier, dans le sens où la qualité et l’emplacement du bien acquis ne seront pas assez attirants. Et pour ce type de d’investissement immobilier, la rentabilité dépend plus des revenus locatifs que de la réduction d’impôts. Ce qui ne vous permettra pas de réaliser l’économie d’impôts que vous espériez.

En plus de cela, il y a aussi les frais liés à l’acquisition de certains biens qui peuvent plomber vos calculs. Dans ces cas-là, les opérations d’acquisition cachent souvent d’autres frais comme les frais d’entrée ou de gestion. Ce qui vous amène à acquérir un bien immobilier trop coûteux

A lire également : Pourquoi investir dans l'immobilier pour défiscaliser ?

Les risques financiers (bancaires)

En effet, l’acquisition de certains biens nécessite souvent un financement externe et donc de contracter un emprunt. Dans ces conditions, il est essentiel de bien choisir son emprunt immobilier au risque de devoir payer des intérêts qui viendront alourdir vos charges d’investissement. Pour cela, il est bon d’obtenir un taux d’emprunt favorable afin de ne pas avoir à supporter de lourdes charges.

Les risques liés au mauvais accompagnement

Si la défiscalisation est un procédé légal et encouragé par l’État, certains professionnels s’en servent pour appâter leurs clients à travers des procédés douteux. Ils peuvent appliquer des frais excessifs ou ne pas vous sensibiliser sur les risques de la défiscalisation. Voilà pourquoi il faut se méfier lorsque vous êtes contactés directement pour une proposition d’un produit de défiscalisation.

Le bon conseiller est celui qui fait d’abord votre bilan patrimonial avant de vous conseiller un produit pertinent. Et cela en tenant compte de votre situation. Les bons réflexes à avoir lorsque vous êtes contactés seront de vérifier si votre interlocuteur possède un numéro ORIAS. Ce numéro est celui qui valide sa légitimité en tant que conseiller.

Ce sont là autant de raisons pour lesquelles vous ne devez juste pas vous focaliser sur la réduction d’impôt, mais procéder à un examen de toutes les contraintes possibles.